Votre serveur « Linux », pourquoi faire ? (partie 1)

Bonjour à tous,
Celle-ci est le premier chapitre d’une série de tutorielles à propos de :

Votre serveur « Linux », pourquoi faire ?

Avec un ordinateur acheté par vos soins ou celui que vous avez mis au placard ou encore celui que vous venez de monter, vous pourriez profiter de la technologie pour :

    • Créer votre centre media (profiter pleinement de votre musique, de votre vidéothèque et de votre collection des photos).
    • Faire vos sauvegardes numériques de la maison et du travail.
    • Créer un support technologique pour votre métier.
    • Faire du télétravail en toute sécurité.
    • Faire de la vidéo-surveillance.
    • Et plus encore …

Commençons!

Je vais utiliser le système d’exploitation GNU/Linux « Debian » (actuellement la version 10 alias Buster) parce que :

  • C’est un système d’exploitation très stable qui est la mère de plusieurs distributions GNU/Linux entre elles Ubuntu, LinuxMint etc.
  • C’est un système d’exploitation qui n’a pas des attaches avec aucune société ou compagnie. Cela lui permet une grande flexibilité, une grande interopérabilité, une importante documentation disponible librement sur la toile (1), et une diversité des options en équipements informatiques (Exemple les mini-pc, les portables, les tours, etc.).
  • La personne peut être un débutant ou un connaisseur de l’environnement GNU/Linux.

Deux manières d’installer votre serveur « Linux » :

  • Recommandation pour les débutants, vous disposez d’une machine relativement moderne et l’ordinateur est de 64 bits (2), vous avez l’option « Live » en amd64 sur le site https://cdimage.debian.org/debian-cd/current-live/amd64/iso-hybrid/
  • Recommandation pour les connaisseurs, vous souhaitez profiter de votre équipement et de votre réseau, vous devez utiliser la version « Netinst » sur le site https://www.debian.org/distrib/netinst qui vous propose un grand choix en « Petits CD ou clefs USB » pour les différents équipements informatiques.

Fenêtre d'installation DEBIAN

Pour lancer l’installation, n’oubliez pas de créer le support amorçable « bootable » (3), le DVD ou la clef USB sur laquelle vous allez démarrer votre ordinateur. Un liens pour connaître la liste des logiciels pour la création des supports amorçables: https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_d%27outils_pour_cr%C3%A9er_des_syst%C3%A8mes_live_USB

ATTENTION JE VAIS FAIRE UNE INSTALLATION QUI VA PRENDRE LA TOTALITÉ DU DISQUE DUR INTERNE, SI VOUS SOUHAITEZ FAIRE COHABITER AVEC UN AUTRE SYSTÈME D’EXPLOITATION, RENSEIGNEZ-VOUS SUR LA TOILE (1).

Branchez votre clef USB ou introduisez votre DVD qui contient votre support amorçable (3) et éteignez votre ordinateur.

Allumer votre ordinateur avec le support amorçable, au démarrage de l’ordinateur apparaît très brièvement la touche du clavier pour rentrer dans la BIOS et souvent, une autre touche du clavier pour choisir le Menu d’amorçage (Boot Menu). Bien sûr, choisir le support amorçable pour démarrer avec votre support physique.

Après on suit la procédure conseillé ici : https://lecrabeinfo.net/installer-linux-debian-le-guide-complet.html

Il existe aussi la procédure non-graphique qui présente les mêmes options que la version graphique mais en noir et blanc.

J’ai l’habitude de ne pas inclure aucune interface graphique pour profiter de toute la puissance de la machine mais si vous ne vous sentez pas à l’aise avec l’émulateur de terminal (4), la ligne de commande et vous disposez d’un équipement assez puissant, choisissez un environnement (5) entre Gnome, KDE, XFCE, LXQT, etc.

Le serveur web, le serveur d’impression et le serveur SSH sont optionnelles, cela va dépendre de votre but et on peut le mettre en marche plus tard.

À la fin de l’installation vous aurez un ordinateur fonctionnelle si vous avez choisit l’installation « Live » sinon vous aurez une machine prête pour la suite (un serveur).

Notes:

  1. Toile, terme pour désigner le réseau Internet.
  2. 64 bits, architecture informatique qui permet de doubler l’échange de données et l’utilisation de la mémoire à l’intérieur de l’équipement informatique.
  3. Support amorçable, c’est dispositif physique de stockage informatique (DVD, clef USB, etc.) qui contient un système d’exploitation à l’intérieur qui pourra être utilisez pour démarrer votre ordinateur ou équipement informatique.
  4. Émulateur de terminal, aussi appelé console virtuel, émule le fonctionnement  d’un terminal informatique dans une fenêtre. Cela permet d’interagir avec les diverses commandes Unix.
  5. Environnement de bureau, il est un logiciel qui permet de manier l'ordinateur à travers une interface utilisateur qui se présente en mode graphique sous l'aspect d'un bureau.